Supprimons la Cour de Justice de la République (CJR)

30 novembre 2022

J’ai présenté au PLFSS un amendement pour rouvrir le débat sur la légalisation du cannabis.

Le cannabis est un enjeu de santé publique. Je suis bien loin de nier que les risques liés à la consommation du cannabis sont nombreux : des troubles psychiatriques avec un risque accru de développer des états anxieux, dépressifs jusqu’à la schizophrénie. Ou encore des risques cardio-vasculaires et des infarctus.

C’est d’autant plus inquiétant que la jeunesse française cumule tous les records en la matière : plus d’un tiers des moins de 16 ans ont déjà fumé ; le taux d’addiction chez les mineur-e-s est le plus fort d’Europe.  

Ces statistiques ne montrent qu’une chose : la politique de la répression choisie par la France jusqu’à présent est un échec. La pénalisation ou les sanctions n’ont aucunement endigué la consommation du cannabis, en particulier chez les plus jeunes. 

Cet amendement nous permet donc de recentrer le débat, loin du terrain pénal ou répressif, mais bien sur le terrain de la santé publique. Des politiques de prévention et de sensibilisation sont nécessaires et elles nous manquent cruellement. Elles permettraient à nos adolescents et adolescentes de comprendre les risques et ainsi de consommer de manière raisonnée et raisonnable.  

Le cannabis peut être envisagé comme un produit imposable, au même titre que l’alcool ou le tabac. C’est un moyen de reprendre le contrôle par une réelle politique de santé publique.

You May Also Like…

0 Comments